top of page

IZINEWS #1 : L'actualité financière simplement



Notre newsletter du mois de Janvier 2024


🎉 Nous débutons cette nouvelle année avec joie en vous partageant notre première newsletter. Au nom de toute l'équipe d'IZIWUP, nous vous adressons nos vœux les plus chaleureux pour une année 2024 riche en réussites et en découvertes. 🌟


Les nouveautés de 2024


Loi de Finances 2024 : Mesures fiscales et perspectives économiques📊💼

 

La Loi de Finances pour l'année 2024, promulguée le 29 décembre 2023, constitue un cadre fiscal et budgétaire essentiel pour le gouvernement français. En mettant l'accent sur la protection du pouvoir d'achat des citoyens, la lutte contre l'inflation, la réduction du déficit public et les investissements en faveur de la transition écologique, cette loi reflète les choix économiques du gouvernement pour l'année à venir.

 

Rappel du contexte économique et prévisions pour 2024 🌐📈

 

Dans un contexte économique complexe marqué par l'augmentation des taux d'intérêt et les incertitudes géopolitiques, la croissance économique pour l'année 2024 est estimée à +1,4 %, proche de la tendance de long terme de l'économie française.

 

Parallèlement, l'inflation devrait diminuer sensiblement pour atteindre +2,6 %.

Face à cette situation, le gouvernement a mis en place des mesures visant à protéger les citoyens de l'inflation. Un budget de 36,8 milliards d'euros a été alloué pour soutenir les ménages et les entreprises, notamment grâce au bouclier sur le gaz et l'électricité, limitant ainsi l'impact de l'inflation à 4,9 % en 2023.

 

La maîtrise des dépenses publiques est une priorité. L'objectif pour 2024 est de réduire le déficit et de revenir à un niveau inférieur à 3 % d'ici 2027, tout en réduisant la dette à 108,1 % du PIB d'ici la même année. 

 

Pour atteindre ces objectifs, le projet de loi de finances prévoit des économies de l'ordre de 16 milliards d'euros, notamment en mettant fin progressivement aux mesures exceptionnelles mises en place pendant la crise énergétique et en luttant contre la fraude.

 

Les priorités de la Loi de Finances 2024 🎯💰

 

Le budget pour l'année 2024 se concentre sur trois chantiers prioritaires :

 

1. Le renforcement du secteur régalien 🛡️👮‍♂️⚖️

Le secteur régalien, comprenant l'armée, la police et la justice, bénéficie d'une augmentation de 4 milliards d'euros. Cette hausse vise à renforcer les moyens alloués à ces secteurs stratégiques pour garantir la sécurité et la protection des citoyens.

 

2. La transition écologique 🌱🌍💡

La transition écologique est une priorité du gouvernement, avec un budget de 40 milliards d'euros consacré à cette cause. Cela représente une augmentation de 7 milliards d'euros par rapport à l'année précédente. Ces fonds seront utilisés pour financer des projets visant à préparer l'avenir et à accélérer la transition vers une économie plus verte.

 

3. L'éducation et la formation 📚🎓💡

L'éducation et la formation bénéficient d'une enveloppe de 5,5 milliards d'euros dans le budget 2024. Cette allocation vise à soutenir les investissements dans ces domaines clés pour assurer la croissance économique et l'employabilité des citoyens français.



Quels changements pour les particuliers en 2024


L'année 2024 apporte avec elle de nombreux changements importants pour les particuliers. Des modifications qui touchent les revenus, les impôts, l’épargne et les crédits, la transition écologique, et bien d'autres domaines. 🔄💰🌍

 

Revenus minimum et retraites : 

 

Revalorisation du Smic 📈💶

Au 1er janvier 2024, le salaire minimum interprofessionnel de croissance (Smic) sera revalorisé de 1,13 %. Cela représente une augmentation de 15 euros nets par mois. Le montant du Smic brut horaire passera à 11,65 euros, soit un montant mensuel de 1 766,92 euros pour une durée légale de travail de 35 heures par semaine. Le Smic net mensuel s'élèvera donc à 1 398,69 euros (decret n° 2023-1216 du 20 decembre 2023).

 

Voici les nouveaux montants du Smic à partir du 1er janvier 2024 :

 

  • Smic net : 1 398,69 euros

  • Smic brut : 1 766,92 euros

  • Smic horaire net : 9,22 euros

  • Smic horaire brut : 11,65 euros

 

Revalorisation des retraites 📆📈

Pour faire face à l'évolution des prix à la consommation, une revalorisation de 5,3 % des retraites du régime général est prévue à compter du 1er janvier 2024. Cette revalorisation s'appliquera sur les retraites versées en janvier, qui seront versées le 9 février.

 

Impôts et Réductions d’impôts:

 

Indexation du barème de l'impôt sur le revenu sur l'inflation 📊💸

Le barème de l'impôt sur le revenu sera revalorisé de 4,8 % à partir du 1er janvier 2024. Voici le barème de l'impôt sur le revenu pour l'année 2024, basé sur les revenus de l'année 2023 :

 

Revenu                           Taux d'imposition

Jusqu'à 11 294 € 0 %

De 11 295 € à 28 797 € 11 %

De 28 798 € à 82 341 € 30 %

De 82 342 € à 177 106 € 41 %

Supérieure à 177 106 € 45 %

 

 

Prorogation de la réduction d'impôt « Denormandie ancien » 🏠🔧

Le dispositif de réduction d'impôt « Denormandie ancien » est prolongé jusqu'au 31 décembre 2026. Cette mesure permet de bénéficier d'une réduction d'impôt sur le revenu pour l'acquisition de logements anciens nécessitant des travaux d'amélioration ou de transformation représentant au moins 25 % du coût total de l'opération (decret n° 2023-1183 du 14 decembre 2023).

 

L’épargne et les crédits : 

 

Fin de l'ouverture des PER aux mineurs ⚠️💳

Depuis le 1er janvier 2024, la possibilité d’ouvrir un plan d’épargne retraite (PER) individuel aux mineurs est supprimée.

 

Augmentation du taux d'intérêt du PEL à 2,25% 📈💹

Les plans d'épargne logement (PEL) ouverts à partir du 1er janvier 2024 bénéficieront d'un taux d'intérêt de 2,25 %, contre 2 % en 2023.

Le taux du prêt étant fixé à la date d’ouverture, depuis le 1er janvier 2024, le taux de prêt PEL est passé à 3,45%.

 

 

Prorogation du PTZ et de l'éco-PTZ 🏡🌿

Le prêt à taux zéro (PTZ), destiné à soutenir les primo-accédants à la propriété, est prolongé jusqu'au 31 décembre 2027, alors qu'il devait initialement prendre fin en décembre 2023. Le dispositif est également recentré sur l'acquisition de logements neufs en zone tendue ou de logements anciens avec travaux en zone détendue.

 

Une nouvelle grille de revenus est opérationnelle depuis janvier 2024, permettant l'accès à cette aide pour 29 millions de foyers fiscaux.

 

L'éco-PTZ, qui permet de financer certaines améliorations de la performance énergétique globale des logements, est également prolongé de quatre ans.

 

 

Assouplissement des conditions d’octroi de crédits immobiliers 💳🏠

Depuis le 1er janvier 2024, il est possible de dépasser la durée d’endettement maximale de 25 à 27 ans si le crédit immobilier lié à l’acquisition dans l’ancien donne lieu à un programme de travaux dont le montant représente au moins 10 % de l’opération (contre 25 % en 2023).

 

Par ailleurs, les crédits relais tels que définis au 16° de l'article L. 311-1 du code de la consommation, dont la quotité de financement est inférieure ou égale à 80 %, sont exclus du calcul du taux d'effort.

 

 

La transition écologique :

 

Évolution de MaPrimeRenov' et lancement de Mon accompagnateur Renov' 🏡🔄

En 2024, la prime pour la rénovation énergétique des logements privés, appelée MaPrimeRenov', évoluera. Pour accélérer les rénovations d'ampleur, un parcours unique sera mis en place, avec un accompagnement et un meilleur financement.

 

Les taux de subvention pourront atteindre jusqu'à 90 % pour des montants de travaux allant jusqu'à 70 000 euros.

 

De plus, le dispositif Mon Accompagnateur Renov' deviendra systématique pour accompagner les propriétaires dans leurs projets de travaux.

 

 

Évolution du bonus écologique 🚗💰

Dans le cadre de la transition énergétique et de la stratégie nationale « Industrie verte », le bonus écologique évoluera. Désormais, les véhicules achetés ou loués devront bénéficier d'un score environnemental minimal pour être éligibles à cette aide. Ce score permettra d'évaluer de manière plus complète l'empreinte carbone d'un véhicule.

 

 

Mise en place de la location de voiture électrique à 100 euros/mois 🚙🔌

À partir du 1er janvier 2024, un nouveau dispositif de leasing de voitures électriques à 100 euros par mois (ou moins) sera mis en place (decret n° 2023-1183 du 14 decembre 2023). Cette offre de location s'adresse aux ménages ayant besoin d'un véhicule pour leurs déplacements professionnels et est soumise à certaines conditions.

 

Il est possible de vérifier son éligibilité sur la plateforme dédiée : mon-leasing-electrique.gouv.fr

 

Aides à l'achat de vélos 🚴‍♂️💸

Les aides à l'achat de vélos seront renforcées, en particulier pour les publics les plus précaires. Ces mesures visent à encourager l'usage des modes de transport écologiques et à réduire les émissions de gaz à effet de serre. Depuis le 1er janvier 2024 ses aides concernent également les vélos d’occasions, une aide de l’Etat sous forme d’un bonus écologique soumis à certaines conditions de revenus. Un site dédié pour plus d’informations : https://www.primealaconversion.gouv.fr

 

Renforcement du malus écologique 🚗📉

La loi de finances pour 2024 renforce la fiscalité applicable aux véhicules les plus polluants.

 

Cela inclut le renforcement de la taxe sur les émissions de CO2 des véhicules de tourisme les plus émetteurs, le renforcement de la taxe sur la masse en ordre de marche, le remplacement de la taxe annuelle sur l'ancienneté des véhicules par une taxe sur les émissions de polluants atmosphériques, l'inclusion des « camions pick-up » comportant au moins cinq places assises dans le champ du malus (sauf ceux exclusivement affectés à l'exploitation des remontées mécaniques et des domaines skiables), et la limitation du remboursement famille nombreuse à une fois par période de deux ans, sauf dans les situations où le véhicule est devenu inutilisable.

 

Hausse et élargissement du bonus réparation 💻🔧

Le bonus réparation, qui permet de réparer à moindre coût les appareils du quotidien, connaîtra plusieurs évolutions en 2024. Le montant du bonus sera doublé pour cinq appareils du quotidien tels que les lave-linge, lave-vaisselle, sèche-linge, aspirateur et téléviseur. Plusieurs autres appareils bénéficieront également d'une augmentation du montant du bonus.

 

De plus, 24 nouveaux équipements seront éligibles au bonus réparation, portant le total à 73 produits. La réparation après une casse accidentelle sera également prise en compte, avec une déduction de 25 euros sur la facture pour la réparation d'un écran de téléphone portable. Le seuil de déclenchement du bonus réparation pour un ordinateur portable passera de 180 à 150 euros.

 

Généralisation du tri à la source 🗑️🌍

À partir du 1er janvier 2024, les collectivités territoriales devront mettre en place le tri à la source des biodéchets pour les particuliers dans le cadre du service public de gestion des déchets. Cette obligation découle de la directive-cadre européenne sur les déchets et de la loi relative à la lutte contre le gaspillage et à l'économie circulaire (loi AGEC).

 

 

Les autres changements importants : 

 

Aides en faveur des étudiants 🎓💼

Le gouvernement poursuit sa mobilisation en faveur du pouvoir d'achat des étudiants en revalorisant les bourses sur critères sociaux (+37 € par mois), en augmentant le nombre de boursiers et en maintenant le gel des loyers dans les résidences universitaires. De plus, une aide financière progressive sera mise en place pour les étudiants n'ayant pas accès à une offre de restauration universitaire de proximité.

 

Revalorisation des prestations sociales 📉🌐

Les différentes aides de solidarité seront revalorisées pour soutenir les ménages les plus modestes. Parmi les aides concernées figurent l'allocation aux adultes handicapés (AAH), les aides au logement telles que l'aide personnalisée au logement (APL), l'allocation de solidarité aux personnes âgées (ASPA) et le revenu de solidarité active (RSA). Ces revalorisations seront directement ou indirectement indexées sur l'inflation.

 

Maintien de l'indemnité carburant ⛽💡

En 2024, une indemnité « carburant travailleur » sera versée si le prix du carburant dépasse un « seuil d'alerte ». Cette indemnité représentera environ 100 euros par véhicule, soit une aide d'environ 20 centimes par litre pendant six mois pour un automobiliste moyen.

 

 

Maintien du bouclier tarifaire pour l'électricité ⚡🛡️

Le bouclier tarifaire pour l'électricité, mis en place depuis 2022, sera maintenu en 2024. Le gouvernement pourra fixer tout au long de l'année un niveau de tarifs réglementés de l'électricité (TRVe) inférieur à celui en vigueur, afin de limiter la hausse des tarifs prévue au 1er février 2024.

 

 

Renforcement de l'accessibilité ♿🏠

L'accessibilité est érigée au rang de priorité, avec un budget de 1,5 milliard d'euros sur cinq ans. Des dispositifs tels que MaPrimeAdapt' seront mis en place pour soutenir l'accessibilité et l'adaptation des logements privés pour les personnes handicapées.

 

Prolongation de l’utilisation étendue des titres-restaurant 🍽️💳

L’utilisation des titres-restaurant pour des achats de produits alimentaires non directement consommables est prolongée d’un an à partir du 1er janvier 2024 jusqu’au 31 décembre 2024.

 

Pôle emploi devient France Travail 🔄🇫🇷💼

En application de la loi pour le plein emploi votée le 18 décembre, France Travail est progressivement déployé à partir du 1er janvier 2024 pour remplacer Pôle emploi.

Le site de Pôle emploi deviendra francetravail.fr dès février 2024.

 

Évolution de la prime de partage de la valeur 📈💰

À partir du 1er janvier 2024, la prime de partage de la valeur n’est plus exonérée de cotisations sociales. Une exception est prévue pour les salariés des entreprises de moins de 50 salariés qui ont perçu, au cours des 12 mois précédant le versement de la prime, une rémunération inférieure à trois smic annuels. Les concernés continueront à bénéficier d’une exonération de cotisations sociales et d’impôt sur le revenu jusqu’en 31 décembre 2026.

 

Les autres changements à venir en 2024:

 

Création du plan d’épargne « avenir climat » 💹🌍

Un nouveau produit d’épargne réservé aux personnes âgées de moins de 21 ans fait son entrée en 2024 : le plan d’épargne « avenir climat » (PEAC).

Ce plan d’épargne entrera en vigueur à une date fixée par décret, au plus tard le 1er juillet 2024. Les modalités de fonctionnement seront également déterminées par décret.

 

 

Nouvelle version du Label ISR 🏢💚

Le label investissement socialement responsable (ISR) renforce ses exigences en matière de lutte contre le changement climatique en adoptant un nouveau référentiel excluant les énergies fossiles (charbon, pétrole, gaz). Ce nouveau label ISR, entrera en vigueur le 1er mars 2024.

 

Suppression de la carte verte automobile 🚗🔖

À compter du 1er avril 2024, la carte verte disparaîtra pour l’ensemble des véhicules immatriculés. L’assurance auto restera bien obligatoire. La preuve de souscription à une assurance sera désormais rapportée par la consultation du Fichier des Véhicules Assurés (FVA), qui compile l’ensemble des contrats d’assurance automobile « au tiers » du territoire français. Ce fichier est accessible aux forces de l’ordre lors de contrôles.

 

Ces changements prévus en 2024 auront un impact significatif sur les revenus des ménages, les impôts, la transition écologique et d'autres aspects de la vie quotidienne. Il est important de prendre en compte ces évolutions pour mieux anticiper les changements à venir et optimiser la gestion de son budget. 🌐💡💼

37 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Commentaires


bottom of page